4 Pattes à Domicile

Transporter son chien en voiture : précautions, règlementations, accessoires…

Vous êtes amené à vous déplacer en voiture de manière ponctuelle ou régulière et vous souhaitez transporter avec vous votre chien ? Nous avons rassemblé dans cet article les bonnes pratiques (sécurité, équipement…) pour faire de vos trajets en auto un moment agréable pour vous et votre compagnon.

Que dit la loi sur le fait de transporter son chien en voiture ?

La législation prévoit trois modalités de transport en voiture pour votre chien. Quoi que disent les textes réglementaires, la sélection de l’une de ces modalités est un gage de sureté pour votre compagnon canin, pour vous-même, les personnes éventuellement transportées et les autres usagers de la route lors de vos déplacements en voiture.

Opter pour l’une de ses possibilités, c’est avant tout garantir la sécurité de votre animal afin qu’il ne soit pas éjecté lors d’un éventuel accrochage ou pire encore d’un accident lors de votre trajet. Il s’agit également d’une mesure de sureté pour vous-même. En effet, vous éviterez de devoir garder un œil sur lui alors que vous conduisez ce qui viendrait perturber votre attention si votre compagnon venait à se déplacer dans l’habitacle ou s’il venait à s’agiter ou à paniquer.

Savez-vous qu’en cas d’accident, outre les éventuelles fractures et blessures internes, votre chien risque également des problèmes post-traumatiques ?

Malgré le caractère habituellement doux de votre chien, un choc violent peut l’amener à développer un comportement agressif qui rendrait délicate l’intervention des secours. En dépit de la faible probabilité d’un tel traumatisme, la précaution s’impose ! 

Et ceci est d’autant plus vrai que ces troubles post-traumatiques peuvent perdurer de manière durable après le choc. Une prise en charge vétérinaire longue et intensive est alors à envisager. Les coûts de ces traitements s’avèrent malheureusement élevés. Leur remboursement est souvent compliqué à obtenir par le biais des mutuelles ou assurances traditionnels. Vous pouvez toutefois vous adresser à une compagnie spécialisée d’assurance pour chiens pour en obtenir le remboursement total ou partiel.

Quelles sont les modalités obligatoires pour le transport d’un chien en voiture ?

Au-delà des textes, il est essentiel de garder en tête que nos petites et grandes boules de poils sont des animaux sociaux qui ont besoin de repères et de règles pour se sentir en confiance quelque soit les environnements dans lesquels ils évoluent – y compris dans une voiture.

Ainsi, il est crucial de bien penser à assigner une place au sein de l’habitacle de votre automobile pour votre chien. Cet emplacement devra bien sûr être sécurisé et vous avez pour cela trois solutions comme je vous l’indiquais plus haut. Allons-y pour les possibilités qui s’offrent à vous :

La caisse de transport pour chien : votre compagnon y est installé. Parfois dénommée cage, il en existe des hordes de modèles et aussi de toutes tailles. Que vous ayez un grand toutou ou un petit chien, il vous sera aisé de trouver la caisse de transport adaptée à sa morphologie, à vos envies et à votre budget. Vous avez par ailleurs la possibilité de l’aménager afin de maximiser le bien-être de votre animal durant les trajets. Je vous en dis plus sur les astuces de confort dans le paragraphe suivant.

La ceinture de sécurité associée à un harnais : votre chien est donc directement sécurisé par la ceinture de sécurité de votre véhicule par l’intermédiaire d’un harnais. Contrairement à l’attache par le collier qui pourrait causer des risques d’étranglement en cas de freinage brutal ou d’accident, le harnais permet d’assurer le corps de votre compagnon et ainsi de limiter les risques de blessures et de traumatisme.

Le coffre de la voiture avec une séparation de l’habitacle : dans cette option, votre chien dispose d’un petit espace lui offrant une certaine liberté tout en vous protégeant ainsi que les autres passagers de tout débordement. Privilégiez alors les grilles ou filets de sécurité adaptés au poids de votre chien mais aussi au modèle de votre voiture pour garantir le transport de votre chien en toute sécurité. 

Mon père a choisi pour son berger blanc suisse cette dernière option. Après quelques trajets en l’absence de séparation durant lesquels Daimyo ne cessait de quitter le coffre pour tenter de s’installer à ses côtés, le recours au filet s’est imposé – sans que la loi sur le transport d’un chien en voiture n’entre en considération, vous voyez la morphologie d’un Berger Blanc Suisse…

En instaurant dès les premiers trajets en voiture des conditions de transport sécurisées et adaptées pour votre compagnon canin, vous allez pouvoir garantir pour vous et votre chien des déplacements d’autant plus sûrs qu’ils seront sereins et agréables pour tous.

Quelles sont les bons réflexes pour un trajet en voiture avec son chien ?

Voici quelques astuces auxquelles j’ai pu penser et réunir avec l’aide d’autres propriétaires de chiens habitués à voyager avec leurs animaux. N’hésitez pas à laisser vos astuces en commentaires en publiant sur le mur de cet article !

  • Ouvrez légèrement la fenêtre du côté où votre chien est installé
  • Pensez à des pauses régulières pour donner à boire à votre toutou, lui permettre de faire ses besoins, lui laisser se dégourdir les pattes et libérez son énergie !
  • Habituez votre chien à ne sortir de votre voiture que lorsque vous lui en donnez l’ordre. Ceci évitera les risques notamment sur les aires d’autoroute ou les parkings…
  • Apprenez également à votre chien à monter et descendre de votre voiture – ou d’un bus, tram… le plus tôt possible ! je pense à ce propriétaire d’un labrador bien portant d’une trentaine de kilos que j’ai vu le mois dernier lutter pour aider son chien à monter dans le coffre :/
  • Associez si vous le pouvez le trajet de votre chien en voiture à des moments plaisants comme un transport vers un lieu de balade et pas uniquement à des longs trajets ou des allers-retours chez le véto. Votre compagnon sera d’autant plus docile lors du trajet qu’il sait qu’une récompense l’attend à l’issue du déplacement en voiture.
  • Ne laissez JAMAIS votre chien seul en voiture sans aération notamment lors des vagues de chaleur. Si vous êtes obligé de le faire attendre dans votre véhicule, assurez vous que la durée soit la plus courte possible (<15 min).
  • Evitez de donner à manger à votre chien avant un long trajet en voiture afin de limiter les risques de vomissements lors de votre déplacement en voiture

Quels sont les accessoires indispensables pour le transport en voiture de votre chien ?

Pour conclure, j’ai préparé pour vous une liste des accessoires essentiels pour vous à vous-même et votre compagnon, un trajet en voiture synonyme de bien-être et de sécurité.

Tout d’abord et selon votre choix, il vous faudra :

  • Une caisse de transport : choisissez là aux dimensions suffisamment larges pour permettre à votre toutou d’être à l’aise lors du trajet (il devra pouvoir s’y allonger, se retourner voir se tenir debout sans tensions excessives)
  • Un harnais avec une boucle permettant d’y attacher la ceinture de sécurité
  • Un filet ou une grille à placer entre le coffre et la banquette arrière de votre voiture : il faut qu’elle soit assez résistante pour supporter le poids de votre chien et à la maille assez fine pour lui éviter de se faufiler entre les trous

Ensuite, pensez à vous équiper de :

  • Quelques serviettes afin de pouvoir nettoyer votre compagnon s’il est mouillé ou se salit avant de monter dans votre automobile ou si de petits accidents surviennent durant votre déplacement
  • Prévoyez une gamelle ainsi qu’une bouteille d’eau pour lui permettre de se réhydrater durant les pauses ou si vous êtes à l’arrêt
  • Un sac de croquettes, je le prends souvent avec moi pour être paré à tout retard et à toute éventualité si vous choisissez de prolonger votre éloignement de votre domicile.
  • Préparez aussi quelques sacs à crottes, toujours utiles pour ramasser ses déjections
  • Un entre-ouvreur de coffre : je vous conseille enfin ce petit dispositif qui permet de laisser la malle entrebâillée si jamais vous étiez amené à laisser quelques minutes votre chien dans votre véhicule.

Avec tous ces conseils, je vous souhaite d’excellents trajets en toute sérénité !

Et parce qu’on n’est jamais trop prudent, je vous invite aussi à découvrir les formules de protection offertes par les assurances et mutuelles pour chiens qui vous permettront d’éviter des factures vétérinaires trop salées en cas de maladies ou en l’occurrence d’accidents lors de vos déplacements en voiture avec votre chien.

Catégories

Auteurs